MYRIAM MAXO EST UNE ARTISTE ARCHITECTE D'INTÉRIEUR ET DESIGNER, CONNECTÉE AUX ÉTOILES. ELLE DONNE DU LOVE À TRAVERS SON ART, AVEC DES HUGS ET DES COULEURS. ELLE ÉCRIT SON HISTOIRE EN VIVANT SES RÊVES ET EN PARTAGEANT SA VISION.

Je suis architecte d’intérieur designer, j’ai d’abord fait un BTS action commerciale et ensuite je me suis orientée dans le milieu de la décoration et du design. J’ai étudié la décoration d’intérieur pendant quatre ans en Angleterre et en parallèle j’ai fait des études de film et de vidéo production. Aujourd’hui je suis une artiste un peu “couteau suisse”, qui touche à pas mal de choses. Je me nourris de mes expériences et je vais toujours au bout des choses. Je vis de ça, depuis maintenant 6 ans.



 

Mon idée de Doudou est née à la suite de mes études.

Quand j’ai fini mes études en Angleterre, je suis revenue à Paris et j’ai réalisé qu’ici il n’y avait pas la culture du hug, du câlin.

JE SUIS TRÈS SENSIBLE AUX ÉNERGIES, DU COUP J'AI VOULU CRÉER UN OBJET CONNECTÉ. PAS FORCÉMENT CONNECTÉ PAR LA TECHNOLOGIE, MAIS CONNECTÉ AUX HOMMES. 

 

Je voulais créer quelque chose qui pourrait permettre aux gens de se lâcher et de se taper des délires. Quelque chose que tu sois content de voir quand tu rentres chez toi et que tu puisses serrer dans tes bras, si tu as un petit coup de mou. J’avais envie de créer quelque chose qui transmette un message. Un message d’amour, pour toutes les personnes qui sortent des cases et qui veulent garder leur âme d’enfant. 

 

Ce doudou n’a pas d’yeux, pour permettre à l’adulte de s’évader et de rêver sans être observé. Le design aide à créer cette magie, les motifs et les couleurs que je choisis aussi. Je voudrais faire de la colorthérapie (la thérapie par les couleurs). Mon but dans ma manière de travailler et d’agencer les espaces est de permettre aux énergies de circuler. D’aider les gens à se sentir bien et à communiquer à travers les couleurs et les formes. J’ai intégré plein de messages subliminaux dans le doudou, aussi bien au niveau du poids, des couleurs que des formes. Je voulais créer quelque chose, qui permette aux gens d’assumer leur originalité et d’en être fiers. DD ça veut dire doudou. Doudou, dans la culture caribéenne, c’est le chéri, le chéri doudou dont tout le monde rêve. 

C’est quoi l’énergie pour toi?

 

" POUR MOI L'ÉNERGIE C'EST UN MOUVEMENT, UN FLUIDE, C'EST UN COURANT, C'EST UNE ONDE... CE N'EST PAS FORCÉMENT VISIBLE, ÇA CIRCULE, SE TRANSFORME. L'ÉNERGIE SE TRANSFORME AU CONTACT DES CHOSES. ELLE SE DIFFUSE, MAIS N'EST JAMAIS LA MÊME EN FONCTION DE LA PERSONNE QUI LA REÇOIT ET DE LA SURFACE QUI L'ÉMET. ELLE N'EST JAMAIS ÉGALE. " 


 

Est-ce qu’il y a un livre qui t’a marquée?

 

La Bible et le Coran m’ont beaucoup appris et impactée par des règles de vie…

Ils me guident et m’inspirent tous les jours. Je le vois quand je travaille, quand je voyage, quand je suis confrontée à quelque chose…

 

Les religions me fascinent et je pense que ça m’a permis d’accéder à la spiritualité.

Pour moi, la spiritualité c’est une manière de se recentrer, de se connecter et d’aller vers l’essentiel. Et pour ça, la nature est ce qu’il y a de plus fort pour moi. Je ne suis pas en mode yoga et méditation pendant des heures, parce que j’ai toujours plein d’idées dans la tête. J’ai toujours envie de fly... Mais quand je suis dans la nature c’est autre chose, là je suis complètement différente. Quand je suis dans la nature, (comme on dit dans le Zion) je n’ai pas besoin de réfléchir à la spiritualité, c’est là. Le bruit de l’eau, du vent, les ombres et les lumières me plonge dans une méditation. Quand je suis en ville il faut que je plonge en moi pour me connecter, c’est différent.

 

" LA SPIRITUALITÉ VIENT ME CHERCHER QUAND ELLE A BESOIN DE MOI ET JE VAIS LA CHERCHER QUAND J'AI BESOIN D'ELLE. CE N'EST PAS QUELQUE CHOSE QUI SE PLANIFIE. C'EST UNE RENCONTRE. "  

 

Je ne pense pas qu’on ait besoin d’être dans un lieu de culte pour se connecter à la spiritualité. Je crois au choix. Je suis quelqu’un qui aborde la spiritualité seule.

Pour moi, ce qui est important dans la pratique de la spiritualité, c’est d’éliminer la contrainte et de ne pas se faire violence. Il faut que ce soit en toi, que tu aies vraiment envie de l’explorer pour ne pas être dans la frustration.

Œuvre de Myriam Maxo, à la maison de quartier Pablo Picasso à Grigny.

C'est quoi ta philosophie de vie?

 

" BE LIKE THE WATER MY FRIEND - SOIS COMME L'EAU… "

 

De Bruce Lee, qui est l’un de mes mentors.

 

Ça veut simplement dire, que l’eau est l’une des puissances les plus fortes qu’on puisse trouver sur cette planète. En même temps, elle paraît si douce, si paisible, elle apporte la vie. Elle se transforme selon l’amour, la haine, selon l’intention qui l’entoure. “ L’eau compose ”. Si tu la mets dans un verre, elle adopte la forme du verre, si tu la mets sur la roche, elle peut la fendre avec le temps. L’eau est très intelligente...

Du coup je dirais : “ Be like water my friend ”



 

Est ce que l’écologie ça te parle?

 

Oui ça me parle d’être dans cette démarche, mais je n’aime pas parler pour parler.

" CE QUI ME PARLE, C'EST D'ÊTRE DANS UNE ACTION "!

 

J’ai travaillé sur le développement d’une maison écologique en carton, qui s’appelle la Corossol House. Je l’ai réalisée en collaboration avec l’enseigne Litogami.

Elle s’appelle Corossol, comme le fruit que l’on trouve beaucoup en Afrique, en Asie et dans la Caraïbe. J’ai eu envie de créer une maison du bonheur. La Corossol House est une maison où chacun est le bienvenu. Elle est réalisé par des handicapés, en carton recyclé et fonctionne avec un panneau solaire. Dans ce projet j’ai voulu amener une autre vision et une autre dimension au design. J’ai voulu aller quelque part.

Avec la Corossol House on donne une chance!

 

Mon père est lui même handicapé et il n’a pas forcément eu la chance de travailler dans une structure comme celle-ci. C’est quelque chose qui me touche beaucoup, et j’ai voulu contribuer et soutenir ces personnes en leur permettant de travailler dans la dignité.

 

Retrouve la Corossol House sur : litogami.com 

 

C’est quoi pour toi l’homme et la femme du futur?

 

Les gens du futur sont déjà en Norvège, en Suède et au Danemark. Ce sont des pays où les gens sont vraiment en avance sur leur temps. Aussi bien dans le système éducatif, écologique, que dans la démarche de design. Ils ne designent pas pour designer, mais ils designent en pensant. Pour moi, les femmes et les hommes du futur seront 100% éco-responsables.

Un lieu qui t’inspire?

Oui, la Pointe des Châteaux en Guadeloupe. Parce que c’est un point très spirituel, très énergétique et que c’est un lieu lié à mon histoire. Ce lieu me rappelle d’où je suis arrivée. Dans le vent, j’entends les paroles des sages, j’entends tout dans la Pointe des Châteaux… C’est un point très élevé, une sorte de petite montagne. Tu as la force de la nature avec les rochers qui coupent comme des lames, les houles et les ancêtres qui sont morts là. C’est un lieu qui me remet les pieds sur terre et qui me rappelle qu’on n’est pas grand chose. Régulièrement, je prends le temps de me rappeler qu’on est qu’une petite chose dans ce monde. C’est d’ailleurs à cet endroit que je vais souvent camper et voir les étoiles. On se croirait sur Mars, sur une autre planète.

Ton message pour les générations à venir?

 

" INTÉRESSEZ-VOUS À L'AMOUR ET À LA DIMENSION QU'IL

Y A DERRIÈRE LE RESPECT. PARCE QUE ÇA OUVRE ÉNORMÉMENT DE CHOSES ET QUE ÇA APPORTE UNE PAIX INTÉRIEURE. JE PENSE QUE CE SONT LES CLEFS DE BEAUCOUP DE CHOSES! " 

 

L’amour et le respect sont des valeurs fortes, peu importe l’époque. Ce sont des valeurs qui peuvent nous permettre de trouver des solutions, pour vivre tous ensemble et en harmonie.

Retrouve l'actualité

de Myriam Maxo :

myriammaxo.com

FacebookInstagram

  • Noir Icône Instagram
  • Noir Facebook Icône