IRINA PRIETO BOTELLA, UNE FEMME QUI INSPIRE LA JOIE ET LA SIMPLICITÉ. CATALANE VIVANT DEPUIS QUELQUES ANNÉES À PARIS, COMPOSITRICE, MUSICOLOGUE, CHANTEUSE, SPIRITUELLE ET ÉCOLO... AVEC SPONTANÉITÉ, ELLE NOUS PARTAGE SA VISION ET SON EXPERIENCE.  

Je suis en France depuis 7 ans, je suis venue ici pour continuer mes études de musique. Maintenant, j’ai l’impression d’avoir les deux cultures en moi.

 

C’est quoi pour toi l’état d’esprit Barcelonais?

La joie et le partage avec les autres.

 

Et l’état d’esprit Parisien?

Intellectuel, il y a cette envie de construire par les mots. Et j’adore ça! Je trouve que c’est riche! C’est une culture très curieuse des autres, vous voulez comprendre le monde.

Du coup je rêve d’une ville qui serait un mélange des deux!




 

Ma philosophie...

Tout est parfait quand on sait s’écouter.

“ JE TROUVE L'HARMONIE QUAND JE SUIS À L'ECOUTE DE MOI-MÊME ET DE L’EXTÉRIEUR ”.

 

 

Je pense que s’écouter, ce n’est pas facile... Pour moi, c’est toujours un enjeu de savoir ce que je veux. Une vraie connexion avec soi, sur laquelle je travaille en permanence. C’est pour ça que je fais de la méditation! Pour être consciente de ce qui ce passe en moi et pour être vraiment réceptive à ce qu’il se passe à l’extérieur.

La méditation est fondamentale pour moi et pour toutes mes activités de création. Je suis arrivée à la méditation,  par la composition musicale. La composition est une activité qui me demande d’avoir de l’espace dans mon esprit. Et la méditation m’y amène. J’ai découvert la méditation à travers un livre de Andy Puddicombe. J’ai aussi lu Christophe André et d’autres auteurs plus connus en France.

 

" QUAND JE MÉDITE, J'ECOUTE MES PENSÉES COMME SI JE REGARDAIS UN TABLEAU, JE PRENDS DU RECUL ET J'ESSAIE DE NE PAS SUIVRE MES PENSÉES. C'EST COMME SI JE PRENAIS MA TEMPÉRATURE ".

Cela me donne une vision de “ comment va mon esprit aujourd’hui  ”. Je me concentre sur ma respiration et mon esprit, j’écoute ce qu’il se passe et j’essaie juste de me détacher et de laisser aller mes pensées. Cet exercice m’apaise et au bout de quelques minutes, je retrouve une sensation très agréable dans laquelle je suis tranquille. J’ai l’impression que je suis avec moi-même, que j’ai le temps. Je peux le faire juste avant de composer, donc jusqu’à trois fois par jour. C’est ce qui me permet d'être dans l’élan créatif, sans être bloquée par mes pensées.

Est-ce qu'il y a un événement particulier qui t'a amenée à tout ça ?

Oui! c’était il y a 6 ans, je pense que je n’allais pas très bien à ce moment là. J’étais à un déjeuner de famille et mon parrain qui est psychologue m’a dit: “ toi tu as un problème du côté de ta mère et de la mère de ta mère… ” Il m’a sorti ça de nulle part! J’avais 23 ans et pour le coup, je n'étais pas du tout dans le développement personnel, ni dans la psychologie.. Donc je n’ai rien compris et je me suis même dit qu’il délirait... Quelque mois plus tard, il m’a envoyé un livre à Paris, c’était un livre qui parlait de l’ennéagramme et il y avait une lettre où il me faisait cette réflexion : il s'était rendu compte qu’on jouait tous un rôle. Et il me proposait cette lecture.

 

Du coup, c’est le premier bouquin que j’ai lu sur le développement personnel. Ce livre parle de l'ego. Et mon esprit c’est ouvert rien qu’en lisant l’introduction!

 

" IL M'A PERMIS D'OUVRIR LA PREMIÈRE PORTE VERS LE DÉVELOPPEMENT PERSONNEL ET LA SPIRITUALITÉ ".


 

Ça t'inspire quoi la femme & l'homme du futur ? 

Heureux, créatifs, très éveillés, dans l’action et dans l’observation.

Faire, créer, dire, jouer, chanter… ÉVEILLÉS!



 

Tu arrives à allier vie urbaine, spiritualité et conscience écologique ?

Oui! Et ça me paraît super cohérent, même si ça peut paraître paradoxal!

" C’EST L'EXIGENCE DE LA VILLE, QUI M'A POUSSÉE A CHERCHER LA SPIRITUALITÉ  ".

 

C’est une chose que je n’aurais jamais fait dans la nature. L’individualisme de la ville justement m’a poussée à la solitude, à l’introspection et au développement personnel...

 

" POUR MOI, C'EST JUSTEMENT PARCE QU'ON CONÇOIT LA NATURE COMME QUELQUE CHOSE D’ÉTRANGER A NOUS-MÊME, QUE CA NE MARCHE PAS ".

Je pense qu’il faut la protéger autant que nous-mêmes, parce que nous sommes Elle.

Je viens d’une famille écolo et depuis que je vis à Paris, je consomme principalement dans une AMAP. J’aime beaucoup ne pas avoir le choix, avoir les légumes de saison et m’adapter au jour le jour. Il y a un rapport monétaire complètement différent, on oublie combien ça coûte et du coup on est dans d’autre rapport de partage.

Je fais aussi attention à mon impact écologique au niveau des transports. Je voyage beaucoup entre Paris et Barcelone et il y a un an, je me suis dit qu’il fallait que j'arrête de prendre l’avion à chacun de mes voyages, donc maintenant je prends le train. C’est mon petit grain de sable!

Une initiative qui t'inspire ?

La Louve est une super initiative!

C’est le premier supermarché «coopératif et participatif» de France  qui propose à ses membres des produits locaux et souvent bio à prix réduits! Le supermarché La Louve est aussi un lieu de débats, un espace de partage où les coopérateurs parlent des enjeux alimentaires actuels et de ce qu’ils veulent cautionner.


 

 

Une personne qui t'inspire ? 

Ada Colau, la Maire actuelle de Barcelone. Elle a été un rayon de soleil, d’espoir pour moi et pour beaucoup de Barcelonais. Elle vient d’un mouvement populaire, qui défendait les personnes qui se faisaient virer de leurs maisons par les banques, pendant la crise. Le discours qu’elle a, les idées qu’elle transmet, pour moi sont une source d’inspiration.


 

 

Ton message pour les génération à venir ?


“ ECOUTEZ VOS ENVIES, VOS BESOINS ET PRENEZ LE TEMPS DE VOUS CONNECTER AU MAXIMUM À VOUS-MÊME ET À TOUT CE QUI VOUS ENTOURE  ”.

Retrouve l'actualité d'Irina Prieto Botella

www.irinaprietobotella.com

  • Noir Icône Instagram
  • Noir Facebook Icône